LES ANOMALIES VOLONTAIRES
DU TAROT DE MARSEILLE


Les anomalies dans les dessins, les chiffres et les lettres du Tarot ne sont pas le fait d’un dessinateur négligent : elles sont volontaires et c’est en s’interrogeant sur leur signification que l’on peut décrypter le Tarot et les messages laissés par les initiés qui l’ont conçu.

Par exemple si L’Impératrice, bien que féminine, possède une pomme d’adam, si l’Hermite est écrit avec un H, ou si les plateaux de La Justice sont inégaux, bien qu’en parfait équilibre : ce n’est pas par hasard.

À ce propos, on peut rapprocher les anomalies volontaires du Tarot de celles contenues dans les Centuries de Nostradamus. Il est fort probable que le Mage de Salon, qui était présent à Marseille à l’époque où a été réalisée la première impression du Tarot - c’est à dire lors de la grande épidémie de peste qu’il tenta de juguler en tant que médecin - ait participé à la conception de ce jeu initiatique. Il n’était pas le seul, certes, mais il y a probablement laissé sa trace.

Notons aussi que le Tarot originel de Nicolas Conver avait des couleurs moins éclatantes.?C’est Paul Marteau, Franc-maçon notoire et initié Rose-Croix qui l’a revisité, au niveau des couleurs et non des archétypes, pour en donner une lecture plus facile.

Les tentatives “modernes” pour l’améliorer ou le restituer ne nous ont pas convaincus, c’est pourquoi nous nous en tenons à l’Ancien Tarot de Marseille édité par la maison Grimaud, sur lequel est basé tout notre enseignement. Vous le trouverez partout, même dans les bureaux de tabac, ce qui est une des preuves de son universalité, malgré d’autres tentatives d’appropriation.

Dans nos cours en live et nos stages, une observation méticuleuse de chaque carte est réalisée par nos élèves et nous en cherchons ensemble la signification. Par correspondance, nous sommes obligés de “mâcher le travail” et de vous donnerdes pistes de réflexion. à vous ensuite de nous livrer, grâce aux exercices d’application, votre vision personnelle de chaque carte. Cela dit... c’est au pied du mur qu’on voit le maçon et ceux qui se contentent de survoler ou de copier sur un livre ou le net, au lieu d’observer les cartes avec attention, se détectent facilement par leurs contresens quand nous abordons le Tarot Divinatoire.

Le Tarot est un langage optique qui ne s’apprend pas dans les livres mais en l’apprivoisant par le regard. Si vous avez lu, par exemple, que Le Chariot représente le Triomphe, que La Maison Dieu est frappée par la foudre ou que Le Pendu exprime Le sacrifice, vous allez être surpris de découvrir, en observant ces cartes, d’y trouver des significations bien différentes...

Alors, attention aux a prioris et aux légendes urbaines qui ne peuvent ouvrir que sur des voyances erronées. Nous n’avons pas la prétention de détenir La Vérité mais le Tarot : si.?il suffit pour cela de le regarder avec des yeux d’enfant émerveillé !