ARCANE XVI
LA MAISON DIEU : "JE DESTRUCTURE"

La tour prends garde, la tour prends garde,
de te laisser abattre

Folklore


Je suis la tour infernale, objet de tous les fantasmes des Créatifs du Tarot. Certains voient en moi la Tour de Babel, symbole de l'orgueil des hommes et victime de la colère de Dieu.

D'autres me désignent nommément comme la tour foudroyée, au point que ceux qui m'observent pour la première fois, dans le Tarot originel, sont surpris de découvrir que ma couronne n'est qu'une pièce rapportée, un vulgaire couvercle qui n'a subi aucun dommage.

Que l'éclair qui me foudroie est en réalité un plumet (ou un plumeau) qui accomplit délicatement sa tâche e de dépoussiérage. Qu'aucune pierre de mon édifice n'est descellée.

Que les personnages ne chutent pas mais semblent plutôt se livrer à quelques sympathiques cabrioles. Que les petites boules tombées du ciel (ou du décor) ressemblent d'avantage aux balles d'un jongleur de cirque qu'à des boules de feu destructrices.


En bref, que je ne suis en réalité que la tour sur laquelle chacun de nous, dessinateurs compris, projette ses propres angoisses. Car ce n'est pas pour rien que je suis couleur chair, mes amis : Je suis votre tour intérieure. Votre mirador intime.

Votre castel impre-nable. Votre ego bien calfeutré. Et l'idée que qui que se soit, fut-ce Dieu, puisse casser ce bel édifice, cette forteresse que vous avez construite patiemment, de toute pièce, vous donne la chair de poule.

Touche pas à ma tour pensez vous dans votre "fort" intérieur ! Et comme la pensée est créatrice, vous en arrivez même à m'impressionner, à contre sens ! Tenez, je vous donne carte blanche pour me raser et me remplacer par un champ de blé ondoyant, une verte prairie ou une mer sans fin, mais... le voulez-vous vraiment ?


RETOUR