ARCANE XXI
LE MONDE : "JE DELIVRE "

Ne jamais chercher ailleurs qu'au fonds de soi
la réponse au mystère de la vie

Jacques Higeli


Sans me vanter : Je suis la plus belle lame du Tarot, la synthèse de toutes les autres disent certains tarologues (ce qui, en réalité, ne veut pas dire grand chose), jamais négative, affirment doctement les autres (mais vous allez voir que c'est complètement faux). En fait, selon Tchalai Unger (dont il faut absolument lire "Le Tarot, jeu du gouvernement du monde" je suis la délivrance car je sors d'un livre ! Joli mot d'une Grande Dame du Tarot et qui me convient parfaitement.

Oui, si ma voisine, la vingt, représente "la libération", moi, Le Monde, je suis "la délivrance", avec tout ce que celà implique de merveilleux et de terrifiant ! Car enfin, si vous êtes libèré de prison : Vous pouvez toujours y retourner, mais si vous êtes délivré du ventre de maman ou de chaînes trop lourdes, avec moi : Pas de retour en arrière possible.

Je suis donc, au premier degré, la lame de la naissance (tant pis pour vous si vous avez oublié la pilule !), celle du nouveau départ professionnel, du nouvel amour...


Au second degré, la lame de l'Initiation et au troisième, quand il s'agit d'une personne éprouvée par une maladie aliénante, je peux être la lame du grand départ, du départ-délivrance, désiré et consenti, contrairement à la lame XIII , plus "accidentelle".

Sur le plan symbolique, je suis entourée d'une mandorle (aura totale dont on gratifiait jadis les Saints, avant que les peintres inventent l'auréole) ce qui signifie que je suis une lame accomplie, dégagée du cycle des incarnations : L'androgyne réconcilié : Mes attributs féminins sont suggérés et je porte, selon la Tradition, mon bâton-phallus à la main.


RETOUR