ARCANE XVIII
LA LUNE : "JE RECELE"

Lune, quel esprit sombre promène
au bout d'un fil, dans l'ombre, ta face te ton profil .

Alfred de Musset


Maîtresse des illusions, des gestations secrètes et Grande Prêtresse de vos nuits : Je suis la Lune. Astarté, Séléné, Artémis, Ishtar, Diane ou Lilith : J'ai mille noms, mille visages. Je suis L'Eternel Féminin. La Matriarche, avec tout son cortège d'images fascinantes et terribles.

J'aime les clairs-obscurs, les ambiances entre chien et loup, quand les images perdent la netteté de leur contours pour devenir mirages, pièges, maias.

Je suis l'enfanteuse de rêves qui recèle dans ses eaux glauques et insondables, des bêtes à pinces qui marchent à reculons, vers votre Passé, pour se nourrir de vos charognes : Secrets enfouis, naissances illicites, indicibles peurs, indécelables maladies, folies passagères...

Quand je mange mon premier croissant, je parle à votre imaginaire, je favorise vos projets, je joue les marieuses et fais germer la graine qui fera de vous d'heureux parents. Quand je suis pleine, j'exalte tous vos instincts, vos projets, vos actes et vos enfantements.


Quand je mange mon dernier croissant, je favorise vos lubies, vos travaux de magie noire, vos troubles sexuels ou mentaux. Je suis le cocon, la matrice, la douce moiteur du sein maternel : Deux caresses sur un ventre rond de femme.

Mais je suis aussi le tueur fou, l'idée fixe, le manteau de ténèbre qui vous enveloppe pour vous étouffer, sans faire bruit. Je vous fais peur? C'est normal. cela prouve que vous avez encore un peu d'instinct, comme les chiens et les loups qui hurlent à la mort quand je suis grosse. Car, selon la manière dont vous me regardez, je suis la déesse ou la démone, la divine inspiratrice ou la complice des forces obscures : A vous de choisir !


RETOUR